Tag Couture

Voilà un mois que j’ai publié l’article sur ma capsule printemps-été 2021 et puis plus rien. Depuis un mois, je ne vis plus chez moi suite à un incendie de toiture (que des dégâts matériels heureusement). Mes machines attendent donc gentiment dans un garde-meubles de pouvoir rentrer à la maison.

Aujourd’hui, j’ai décidé de me plier à un exercice qui était très à la mode vers 2015 : le tag couture. Il s’agit de répondre à une série de questions sur la couture et de taguer d’autres personnes pour qu’elles y répondent à leur tour. C’est une chouette manière de faire connaissance et d’en savoir plus sur les habitudes en couture des uns et des autres.

La couture et moi

  • Pourquoi et comment as-tu commencé ?

J’ai commencé à coudre à la machine quand j’ai voulu me faire un déguisement pour un camp scout. J’ai pris la machine à coudre de ma maman, j’ai acheté du tissu et j’ai essayé de me lancer. Mais j’ai été incapable de faire la moindre couture car je ne savais même pas qu’il fallait 2 fils : un dans l’aiguille et un dans la canette. Bref, une véritable catastrophe. Je me suis donc inscrite à un module de quelques cours de couture afin d’apprendre à me servir d’une machine à coudre. Cela devait être vers 2007.

  • Que t’apporte la couture ?

La couture m’apporte beaucoup de satisfaction : le plaisir de faire quelque chose de mes mains, le plaisir de passer un moment où je ne pense à rien d’autre et le plaisir de coudre ce que je veux avec les tissus que je veux. La couture m’apporte aussi de la confiance en moi, me dire que je suis capable de coudre des vêtements que je porte au quotidien, c’est très valorisant.

  • Te souviens-tu de ton premier ouvrage ?

Une petite trousse à crayons cousue lors de mes cours de couture.

  • Une séance de couture, c’est comment ?

Dans l’idéal, une séance de couture est accompagnée d’un film/d’une série/d’un podcast avec une boisson (thé, chocolat chaud, thé glacé, …) et dure plusieurs heures à la lumière du jour sans être trop dérangée. Dans la vraie vie, c’est plutôt des sessions souvent interrompues, souvent quand il fait déjà noir, et souvent trop courtes.

  • Un endroit dédié ?

J’ai un bureau fabriqué par mon mari sous une fenêtre dans le séjour avec des rangements qui peuvent accueillir ma surjeteuse et ma recouvreuse. Dans les tiroirs, je range les bobines de fil et tout le petit matériel dont j’ai besoin pour coudre (dont mes indispensables et mes petits plus). Sur le bureau, il y a toujours mon tapis de découpe, ma machine à coudre et le fer à repasser.

  • Que pense ton entourage de la couture ?

Mon mari est très admiratif et m’encourage dans tout ce que je fais. Ma grande fille est toujours très heureuse quand je lui couds quelque chose. De manière générale, je dirais que mon entourage est admiratif et impressionné par ce que je peux faire (alors que je ne fais rien d’extraordinaire, c’est l’avantage des personnes qui ne cousent pas, elles sont facilement impressionnées hahaha).

Matériel et fournitures

  • Ta machine à coudre : aux petits soins ou à la va-comme-j’te- pousse ? Surjeteuse ? Recouvreuse ?

Je dirais entre les deux. Je ne suis pas aux petits soins (en 7 ans, elle n’a été qu’une seule fois en révision), mais je suis attentive et la manipule avec précaution. Je la nettoie dès que j’en ressens le besoin. Ma machine est une Janome Memory Craft 5200 qui date de 2014. J’ai la chance d’avoir également une surjeteuse (Babylock Eclipse 2) et une recouvreuse (Janome 2000 CPX).

  • Marque(s) de patrons préféré(s) ?

J’admire énormément le travail d’Ivanne S, chaque patron est un véritable cours de couture et les options pour chaque patron sont presque infinies. J’aime aussi beaucoup Deer&Doe, Closet Core Patterns et Cashmerette.

  • Matière préférée ?

Le jersey de coton et la double gaze.

  • Où te fournis-tu ? (boutiques physiques ou internet)

Concernant les boutiques physiques, j’ai écrit un article qui recense mes préférées à Bruxelles. Je commande aussi régulièrement en ligne. Mes sites favoris sont : Les Coupons de Saint-Pierre et Driessen Stoffen.

  • Ton stock de tissus : minimaliste ou indécent ?

Totalement indécent ! Et malgré ça, je n’arrive pas à m’empêcher d’acheter du tissu. Parfois je me demande si ce n’est pas de l’ordre du pathologique …

  • Et les livres et patrons ?

Je suis plutôt raisonnable dans le nombre de patrons pochettes, livres et magazines de couture. Par contre, j’ai énormément de patrons pdf (et bien sûr je n’en ai cousu qu’une petite fraction hum).

  • Comment choisis-tu tes tissus ? Et tes patrons ?

Je choisis selon mes envies, mais j’aimerais être beaucoup plus raisonnable. En général, quand un patron me plaît, j’attends jusqu’au Black Friday. S’il me plaît toujours, je l’achète. Concernant les tissus, j’essaye d’avoir toujours une idée de ce que je vais coudre avant d’acheter. Parfois, mon idée change en cours de route, mais ça me permet de ne pas trop m’éparpiller (je crois).

  • Que fais-tu des chutes ?

Je les garde en me disant que je vais en faire quelque chose … Et puis quand j’en ai trop et que je vois que je n’en fais rien, je les jette (récemment j’ai jeté une caisse de 70 litres de chutes).

  • Une diète d’achat (ou no-buy) est-elle envisageable ?

Envisageable, oui absolument ; réalisable, là j’en suis beaucoup mois sûre. Pour le moment, j’essaye d’espacer mes achats.

Mes réalisations

  • Bonne ou mauvaise élève : en repassage, en bâti et en couture à la main ?

Je suis une bonne élève en repassage car pour moi c’est indispensable en couture. Je suis beaucoup moins assidue concernant le bâti, mais quand je zappe cette étape, je regrette souvent donc c’est un point à améliorer. Quant à la couture à la main, je n’aime pas en faire car je manque de technique et j’ai peur de tout gâcher. Mais je suis à chaque fois contente de l’avoir fait car cela donne des finitions aux petits oignons.

  • As-tu un graal, une pièce que tu n’as pas encore osé coudre ?

Un soutien-gorge, c’est vraiment LA pièce technique qui me fait envie et peur à la fois. Un jour, je me lancerai.

  • As-tu déjà patronné ?

Jamais, mais j’aimerais beaucoup apprendre.

  • Quel est l’ouvrage dont tu es la plus fière ?

Mon Kelly Anorak, une pièce technique que j’ai eu beaucoup de plaisir à coudre et que j’ai beaucoup de plaisir à porter.

  • Et ton pire boulet, ton ratage le plus complet ?

L’année passée, j’ai voulu coudre un maillot de bain pour ma fille et ce fût un échec total ! Mes coutures étaient tout simplement horribles. Moi qui avais acheté des fournitures pour coudre des maillots à toute la famille, j’ai tout remisé au fond du placard. J’espère avoir le courage de retenter la couture du maillot cet été. En plus, ça m’avait un peu vexée parce que je voyais beaucoup de maillots sur Instagram, ça avait l’air facile mais moi je me suis plantée.

  • Quelle est la pièce que tu couds le plus ?

Je couds beaucoup de t-shirts en jersey pour moi ou pour mes filles.

  • Couds-tu pour toi ou pour les autres ?

Principalement pour moi, mais je couds aussi pour mes filles, mon mari et pour offrir.

  • Fais-tu encore les magasins pour acheter ou juste pour attraper les idées ?

Je fais très rarement les magasins. La plupart du temps, c’est pour acheter des vêtements aux filles (elles grandissent vite et je n’ai pas toujours l’envie ou le temps de coudre pour elles). Il m’arrive aussi d’acheter des vêtements pour moi, quand je me retrouve dans des situations d’urgence (plus de pantalons et pas le temps d’en coudre un rapidement). J’achète encore mes sous-vêtements et mes chaussettes.

  • Tu couds pour tous les jours et/ou pour les grandes occasions ?

Les deux, même si ces derniers temps, je n’ai pas eu beaucoup de grandes occasions n’est-ce pas.

  • Pour finir, une anecdote couturesque ?

La première fois que j’ai acheté du tissu, c’était pour me coudre un déguisement pour un camp scout. Je n’y connaissais absolument rien. Au lieu de demander des conseils, je suis allée dans un magasin et j’ai acheté le tissu le moins cher de la couleur que je voulais pour coudre une robe. C’était du tissu pour doublure. La robe n’a jamais vu le jour et j’ai fini par donner le tissu.

J’espère que lire ce tag couture vous a plu, n’hésitez pas à y répondre également si le coeur vous en dit.



2 commentaires sur “Tag Couture”

  • C’est sympa d’en connaître plus sur toi ! Tu devrais retenter pour la couture d’un maillot de bain. J’ai tenté une fois et ça s’est très bien passé.
    J’avais répondu à un tag couture il y a quelques années alors si ça t’intéresse, c’est sur le blog 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

code