Bref, j’ai acheté un jeans

Voilà 5 semaines que je n’ai plus accès à mes machines et que je n’ai pas cousu. Je dois donc composer avec les pièces déjà présentes dans mon dressing. Malheureusement pour moi, cette période a coïncidé avec le moment où le tissu au niveau de l’intérieur des cuisses de mon jeans Safran s’est troué. D’ailleurs, absolument tous mes pantalons finissent par céder à cet endroit, que ce soit des jeans à 19,99€, 90€ ou cousus main. J’imagine que c’est le lot de celles et ceux qui ont les cuisses qui frottent. Bref, je me suis retrouvée sans pantalon à me mettre.

Je me suis donc acheté un jeans à 19,99€, commandé en ligne. J’ai parfois du mal avec le fait de m’acheter des vêtements. Bien que je n’ai pas le temps de coudre l’entièreté de ma garde-robe (toujours cette épineuse question des congés-couture inexistants) et qu’il y a plein de raisons d’acheter des vêtements quand on fait de la couture (et que personne n’a à culpabiliser ou se justifier de ses choix en fait), je ne peux pas m’empêcher de penser à toutes les considérations éthiques derrière l’achat de vêtements (impact environnemental, social, économique).

Source : H&M

Cependant, j’ai été surprise de voir à quel point c’est facile de s’acheter un vêtement. C’est tellement simple, rapide, efficace. J’ai un nouveau jeans que je n’ai pas cousu, qui me va, qui est confortable et que je ne vais pas pleurer quand il craquera au niveau de l’intérieur des cuisses dans quelques mois. Je n’ai pas passé plusieurs heures à choisir le modèle, le tissu, à réfléchir à la taille, à anticiper des ajustements, à coudre, à découdre, … En fait, c’était reposant.

J’en suis venue à me demander pourquoi je cousais mes vêtements (mais oui, pourquoi est-ce que je m’inflige ça finalement ?!). Évidemment la réponse est parce que j’aime coudre. La couture m’apporte énormément de choses comme je l’ai écrit dans le tag couture :

 La couture m’apporte beaucoup de satisfaction : le plaisir de faire quelque chose de mes mains, le plaisir de passer un moment où je ne pense à rien d’autre et le plaisir de coudre ce que je veux avec les tissus que je veux. La couture m’apporte aussi de la confiance en moi, me dire que je suis capable de coudre des vêtements que je porte au quotidien, c’est très valorisant.

Finalement, cet acte d’acheter un jeans, anodin pour plein de gens, m’a rappelé pourquoi je couds et ce que j’aime dans la couture, mais aussi que c’était ok d’acheter des vêtements. Je poste cette petite réflexion autour de l’achat d’un jeans comme un (r)appel à la bienveillance envers soi-même.



2 commentaires sur “Bref, j’ai acheté un jeans”

  • C’est marrant, moi aussi j’ai un jean qui a fini par se trouer au même endroit.
    Mais j’ai mes machines à portée de main et j’avais du tissu qui va bien alors zou, un nouveau (faux) jeans cousu dans la foulée. Moi qui avais un petit coup de mou niveau couture, ça m’a fait du bien de me remettre à la couture.

    • C’est vrai que je pourrais essayer de faire un raccommodage. Je n’y avais même pas pensé.
      Ca fait du bien de se remettre à la couture avec des petits projets rapides et efficaces.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code