J’ai cousu : le sweat shirt Maëlle de Marie Poisson (Coudre le stretch)

Sweat shirt "Coudre le Maelle" de Marie Poisson - vue de face
Sweat shirt "Coudre le Maelle" de Marie Poisson - vue de côté

Avec le temps froid et maussade qu’on a eu ces dernières semaines, j’avais envie de me coudre un pull bien chaud et tout doux en attendant le soleil. Je ne savais pas vraiment vers quel modèle me tourner : Linden ? Non, j’ai eu une mauvaise expérience avec lui parce qu’il taille vraiment large ; Courcelles ? Non, je n’ai que la première version du patron qui n’allait que jusqu’au 44 ; Tobin ? Non, je voulais un pull sur lequel je pouvais mettre du bord-côte (que finalement je n’ai pas mis).

C’est alors que mon regard est tombé sur le livre « Coudre le stretch » de Marie Poisson. Je me suis souvenue qu’il y avait un patron de sweat dedans (le Maëlle) et que, petit miracle, je l’avais déjà décalqué (mais je ne l’ai jamais cousu). Quel plaisir de pouvoir passer directement à l’étape de la découpe du tissu sans devoir décalquer et découper le patron.

« Coudre le stretch » de Marie Poisson est un livre qui propose un guide technique très complet sur la couture des matières extensibles et 8 patrons de hauts en maille. Le livre est disponible uniquement au format papier. La gamme de taille s’étend du 34 au 52. Les marges de couture sont incluses (0,7 mm).

Matériel


Coudre le stretch : 24,95€
Tailles : 34 à 52
Marges de couture incluses


Molleton noir moucheté
Chipote et Papote
  • Livre « Coudre le stretch » de Marie Poisson : 24,95 euros
  • Coupon de 2m de molleton gratté acheté en janvier 2016 chez Chipote et Papote : inutile de vous dire que je ne me rappelle absolument pas du prix (un jour je parlerai peut-être de la durée moyenne du séjour d’un coupon de tissu dans mes placards …)
  • Fil du stock

Réalisation

  • Cousu en taille 48 (option encolure ronde, longueur moyenne et manches longues)
  • Assemblé entièrement à la surjeteuse
  • Modification apportée : corps droit (pas de rétrécissement au niveau de la taille)
Sweat shirt "Coudre le Maelle" de Marie Poisson - buste avant

La réalisation du sweat a été un régal. Il est ultra rapide à coudre et toutes les pièces s’emboîtent parfaitement. Concernant les instructions de montage, je ne les ai pas suivies car je sais monter un sweat sans avoir besoin de me référer à la gamme de montage. Malheureusement, j’ai raté l’information indiquant qu’il fallait raccourcir le corps du sweat si on décidait de mettre la bande du bas. Résultat : le sweat est un peu long (il m’arrive à mi-fesses).

Après la couture, j’ai pris le temps de lire les instructions et elles sont limpides. Si vous n’avez jamais cousu de jersey et que cela vous impressionne (il n’y a pas de quoi, promis), ce livre vous donnera toutes les clés pour devenir un·e pro du stretch. L’expertise de Marie Poisson dans le domaine n’est plus à prouver (et est approuvée).

Petite astuce : Pour fermer l’encolure, les poignets et la bande du bas en rond, j’ai utilisé ma machine à coudre pour pouvoir répartir l’épaisseur du molleton en ouvrant la couture au fer à repasser.

Sweat shirt "Coudre le Maelle" de Marie Poisson - épaule
Sweat shirt "Coudre le Maelle" de Marie Poisson - vue de dos

Mon avis

La mauvaise surprise de ce sweat a été la longueur des manches. En effet, il manque 5 bons centimètres pour moi. Comme je m’en suis rendue compte une fois les manches coupées et assemblées au corps, j’ai décidé d’allonger les poignets pour récupérer une longueur qui me convienne. Plus précisément, j’ai doublé la hauteur des poignets et ajouté 1,5 cm et c’est parfait pour moi.

Mis à part ce petit soucis au niveau des manches, je suis totalement convaincue par le modèle. Il tombe très bien, l’ampleur est parfaite et l’encolure n’est ni top large, ni trop serrée. Bref, je pense avoir trouvé le patron de sweat qui me convienne parfaitement. J’ai déjà envie de m’en coudre d’autres (même si ça ne va plus être trop de saison, encore que, on sait qu’il fera toujours froid à un moment ou à un autre sous nos latitudes).

Sweat shirt "Coudre le Maelle" de Marie Poisson - poignet

Si vous voulez découvrir d’autres versions, cherchez #coudrelemaelle sur Instagram.

Et vous, avez-vous déjà cousu le sweat Maëlle ? Dites-le moi en commentaire !

Signature Hibbis - blog couture


4 commentaires sur “J’ai cousu : le sweat shirt Maëlle de Marie Poisson (Coudre le stretch)”

  • Très réussi ce Maëlle!! C’est un patron chouchou pour moi et j’en ai fait de multiples versions. Si je me souviens bien, j’ai aussi dû rallonger les manches sur la version manches longues. Oui avec des bracelets de manche, on arrive toujours à rattraper le coup !!

    • Merci beaucoup ! Ce patron a un vrai potentiel versatile. Cela me rassure de savoir que je ne suis pas la seule à avoir trouvé les manches trop courtes.

  • Il est très sympa ce sweat !
    Dommage pour la longueur des manches (moi aussi je les avais trouvées vraiment trop courtes et je trouvais bizarre de ne pas lire ce même problème sur d’autres blogs, tu me rassures) mais tu as très bien rattrapé ça.

    • Merci beaucoup ! J’essaye toujours faire un retour le plus précis possible pour éviter certaines déconvenues aux autres (et à moi-même aussi si je couds à nouveau le patron).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code