J’ai cousu : le t-shirt Dressed de Deer&Doe dans un tissu Lise Tailor

T-shirt dressed de Deer&Doe en Lise Tailor - vue de biais

Je n’aurai donc pas résisté bien longtemps avant de me coudre une nouvelle version du t-shirt Dressed. L’été et le télétravail me donnent envie de porter des tenues simples et confortables. De par sa simplicité et rapidité à coudre, le t-shirt Dressed était le candidat idéal. D’autant plus que j’ai déjà testé et approuvé le patron.

Pour rappel, le patron est exclusivement disponible en format PDF à l’achat du livre « Dressed » de Deer&Doe (qui existe en version papier et en e-book). Il est à télécharger sur le site puis à imprimer soi-même. Si vous voulez en savoir un petit peu plus sur le livre, j’en parle dans cet article.

Le patron propose deux variantes : une encolure ronde et une encolure en V. Vous trouverez le patron en format A0 et A4 (avec calques de tailles), gradé du 34 au 52 et avec des marges de coutures incluses de 1 cm et les ourlets inclus de 2 cm.

Matériel


Livre Dressed
Patron PDF uniquement
Tailles : 34 à 52
Marges incluses : 1,5 cm


Jersey de coton “Harmonie”
Lise Tailor
  • Livre Dressed (version papier) : 28€ (version ebook : 22€)
  • Jersey « Harmonie » de Lise Tailor (1m) : 23€
  • Fil du stock

Réalisation

  • Cousu en taille 50
  • Assemblé à la surjeteuse
  • Ourlets faits à la recouvreuse
T-shirt dressed de Deer&Doe en Lise Tailor - vue de face

Modification apportée : corps allongé de 5 cm

Comme je l’avais écrit dans mon précédent article sur le patron, la pose de la bande d’encolure en V demande de la minutie. C’est vraiment la seule et unique difficulté du modèle. Une fois de plus, ce n’est pas parfait du tout, mais quand même mieux que la fois précédente. Je ne désespère pas et persévère pour un jour arriver à faire une bande d’encolure parfaite.

T-shirt dressed de Deer&Doe en Lise Tailor - vue de dos

Mon avis

Je ne vais pas redire à quel point je suis satisfaite de ce t-shirt. Vous pouvez lire tout le bien que j’en pense dans le premier article que j’ai écrit sur le patron.

Je vais m’attarder sur le tissu. Comme je l’ai déjà dit dans l’article consacré au kit « sac week-end » de Lise Tailor, j’aime beaucoup cette marque. J’ai déjà acheté quelques coupons de leurs tissus (dont la plupart dorment bien au chaud dans mon stock). Je me fais un peu totalement avoir par leur marketing puisque la marque propose des collections éphémères qui nous poussent à acheter sans réfléchir. J’en ai conscience, mais je me fais vraiment plaisir quand j’achète un tissu Lise Tailor.

Pour revenir au jersey « Harmonie », il fait partie de la collection Printemps 2021. Il coûte 23€/m, ce qui est un budget conséquent. Cependant, ce que je ne savais pas, c’est que ce jersey de coton est imprimé en Europe sur une base bio. Cette information permet de relativiser le prix du tissu. De plus, la qualité est au rendez-vous. Mon t-shirt a fait plusieurs passages par le sèche-linge et il ne bouge pas. Je suis ravie.

T-shirt dressed de Deer&Doe en Lise Tailor - vue de côté
T-shirt dressed de Deer&Doe en Lise Tailor - décolleté en V
T-shirt dressed de Deer&Doe en Lise Tailor - épaule

Si vous voulez découvrir d’autres versions, cherchez #dressedletshirt sur Instagram.

Et vous, avez-vous déjà cousu le t-shirt Dressed ? Dites-moi tout !

Signature Hibbis - blog couture


2 commentaires sur “J’ai cousu : le t-shirt Dressed de Deer&Doe dans un tissu Lise Tailor”

  • Il est très joli dans ce tissu fleuri mais pas trop.
    Mais je n’aime pas trop tout ce marketing et je me suis désabonnée de ce compte il y a pas mal de temps, ça m’évite les tentations 😉

    • Je comprends parfaitement. Cette pratique me rebute totalement chez les teinturières de laine par exemple. Je ne sais pas pourquoi, avec Lise Tailor, ça passe mieux chez moi. Je dois être envoutée ou quelque chose du genre hahaha. Heureusement, au fil du temps, j’arrive à être beaucoup plus raisonnable. Mais clairement, c’est une pratique assez nulle qui pousse à la surconsommation dans un contexte où on sait que l’on doit agir pour l’environnement. J’imagine (j’en suis même persuadée) que financièrement, ça porte ses fruits.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code