J’ai cousu : le top Polly de Sophie Denys

Top Polly de Sophie Denys - vue de face

J’ai acheté le patron du top Polly dès sa sortie, sur un coup de tête. Comme vous le savez, j’aime beaucoup la créatrice Sophie Denys (j’en parle plus longuement dans mon article sur la blouse Wendy cousue à la fin de l’hiver). Déjà, son slogan me parle : « La taille n’est qu’un détail » ; je dis oui, mille fois oui. En plus, elle propose des patrons avec un large éventail de tailles (du 32 au 56) et plusieurs statures de patronage (1,60m – 1,68m – 1,76m).

Polly est un top à bretelles, ample et avec un décolleté en V. Il y a 3 options proposées pour les bretelles : simples, nouées ou avec un volant. Le patron est disponible uniquement au format PDF (A4 et A0 avec calques de taille). Le top est gradé de la taille 32 à 56 dans 3 statures : 1m60, 1m68 et 1m76. Les marges de couture sont incluses (1 cm).

Sophie Denys propose également une extension au patron Polly pour transformer le top en robe au prix de 3€.

Matériel


Polly
Patron PDF : 6,50€
Tailles : 32 à 56 (3 statures)
Marges incluses : 1 cm


Crêpe de coton à fleurs
Acheté chez Textilia
  • Patron PDF : 6,50€ (acheté à 3€ durant la promo de sortie)
  • Crêpe de coton à fleurs (Textilia) : acheté pendant les soldes, je ne me rappelle plus du prix (1m)
  • Fil, thermocollant et voile de coton du stock

Réalisation

  • Cousu en taille 48 (stature 1m76)
  • Assemblé à la machine à coudre
  • Finitions des marges de couture et des volants à la surjeteuse
Polly de Sophie Denys - vue de dos

J’ai suivi les explications à la lettre et elles sont limpides. Pour moi, le modèle présente 2 difficultés :

  • La couture pour fixer les bretelles au corsage demande de la minutie. En effet, il faut être précis pour avoir de beaux angles, à la fois au moment de bâtir les bretelles pour les maintenir en place et à la fois au moment de coudre les parmentures au corsage (car les bretelles sont prises en sandwich entre les deux). Cela ne se voit pas sur les photos mais sur mon top, la base des bretelles gondole un peu parce que je n’ai pas été assez minutieuse.
  • La sous-piqûre de la parmenture ne peut pas être faite en un seul tenant (à cause des angles au niveau des bretelles). Malheureusement, la créatrice ne mentionne rien à ce propos dans le livret explicatif (en comparaison, Ivanne S. explique en détail comment procéder dans la situation similaire dans les explications du patron Calcium).

Mon avis

J’adore tout simplement ce top Polly. Je n’ai pas l’habitude de porter des hauts à bretelles, mais j’essaye de changer cela car c’est tellement agréable quand il fait chaud. Ce qui me plaît particulièrement dans ce modèle, c’est la largeur des bretelles. Contrairement au top Calcium, les bretelles de Polly sont suffisamment larges pour cacher les bretelles de soutien-gorge et c’est top.

Polly de Sophie Denys - zoom sur le décolleté

Néanmoins, je vois quelques petits défauts qui me chiffonnent. Tout d’abord, mon tissu est trop épais pour donner un joli résultat sur les volants. Ceux-ci ne tombent pas joliment à cause de la rigidité du tissu. Pourtant, il est précisé dans le patron de favoriser des tissus légers et fluides. En plus, je ne suis pas certaine d’aimer ce détail. Il a été tellement vu que j’ai fini par m’habituer et je ne sais plus si j’aime ou si je suis juste habituée à voir des volants partout. J’ai approfondi cette réflexion dans cet article sur l’influence.

Ensuite, les bretelles sont un petit peu trop longues pour moi (1 ou 2 cm) et glissent sur mes épaules (quoi de plus agaçant que des bretelles qui glissent et qu’il faut remettre sans cesse en place). Je pense que c’est dû à la stature choisie (1m76) pour mon 1m72.

Enfin, je trouve le top un peu trop large sous les aisselles ce qui laisse apparaître la bande du soutien-gorge. Je ne fais pas une obsession sur le fait de cacher mon soutien-gorge, je préfère qu’il ne se voit pas, mais si ça arrive, c’est ok. Bref, tout cela pour dire que j’aurais pu choisir une taille en-dessous.

En résumé, j’ai vraiment très envie de me coudre une nouvelle version en viscose (ou en Liberty, enfin si j’avais du Liberty dans mon stock hahaha), en taille 46 et avec les bretelles simples raccourcies de 1 ou 2 cm. À voir si cette version du top Polly verra encore le jour en 2021 ou si je la réserve pour 2022. Des pronostics ?

Polly de Sophie Denys - zoom sur la bretelle à volant

Si vous voulez découvrir d’autres versions, cherchez #sdpolly sur Instagram.

Et vous, avez-vous déjà cousu le top Polly ? Dites-moi tout !

Signature Hibbis - blog couture


2 commentaires sur “J’ai cousu : le top Polly de Sophie Denys”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code