J’ai cousu : le sac Musette de Sacôtin

Sac Musette de Sacôtin en cuir fauve

Comme beaucoup, quand j’ai commencé à coudre, j’ai surtout fait des petits accessoires simples. Ensuite, je suis passée à la couture de vêtements et je ne fais presque plus que ça. Cependant, j’aime bien coudre des accessoires de temps en temps. En général, il s’agit de projets simples et relativement rapides à coudre. Je trouve que c’est l’idéal pour se remettre à la couture après une période de « perte du modjo ».

Sacôtin propose exclusivement des patrons de sacs et de pochettes. Le catalogue de patrons est très fourni : sacs à main, sacs de voyage, portefeuilles, trousses à crayons, sacs à dos, sacs à langer, trousses de toilette, … Je suis assez impressionnée par la diversité des sacs, tous les styles ne sont pas à mon goût mais il est presque impossible de ne pas trouver son bonheur parmi les 39 modèles proposés. Si vous ne connaissez pas la marque, je vous invite à aller la découvrir.

Musette est une besace à double rabat avec une bandoulière ajustable. Le sac contient 2 poches zippées et 2 poches plaquées. Les dimensions sont : 27 cm X 25 cm X 8 cm. Le patron est disponible uniquement au format PDF. Les marges de coutures sont incluses (1 cm).

Matériel


Sac Musette
Patron PDF uniquement
Marges incluses : 1 cm


Kit de fournitures “Musette”
La Mercerie des Créateurs

La question du matériel se pose souvent quand on veut coudre un sac. En effet, il n’est pas toujours évident de trouver les fournitures spécifiques en mercerie, ou même en ligne, sans devoir effectuer des commandes dans différentes boutiques. Avec Sacôtin, la question ne se pose pas car la marque a un partenariat avec la Mercerie des Créateurs qui propose des kits à petits prix associés à chaque patron dans différents coloris. De plus, vous pouvez aussi acheter le tissu extérieur et la doublure sur le site. Bref, un vrai bon plan et un gain de temps très appréciable. J’ai reçu ma commande très rapidement dans un emballage soigné.

Réalisation

Musette de Sacôtin - vue de face

J’ai suivi toutes les indications du patron à la lettre. Les explications sont très claires et détaillées. Il ne subsiste aucune zone d’ombre. Comme conseillé dans le patron, j’ai cousu mon sac avec une aiguille 100.

Le gros point d’attention est pour moi l’épaisseur du tissu. Pour la première fois, j’ai vu les limites de ma machine à coudre. Elle n’a pas été capable de coudre 4 épaisseurs de simili. Pourtant, j’ai testé toutes les techniques glanées sur internet : le pied teflon, le pied à double entraînement et le morceau de papier sulfurisé glissé entre le simili et les griffes d’entraînement. Rien n’y a fait.

Finalement, j’ai du tourner le volant à la main pour coudre. Ce n’était ni très pratique, ni très efficace. Résultat ? Les points sont vraiment très laids, irréguliers, certains ont sauté ; bref, un carnage. Heureusement, c’est uniquement au niveau de la bandoulière (c’est à cet endroit qu’il y a le plus d’épaisseurs).

Sac Musette de Sacôtin - vue de dos

Mon avis

J’aime beaucoup mon sac que j’utilise au quotidien. Malheureusement, la poche plaquée avant est déjà décousue dans le coin supérieur. C’est sûrement parce que c’est là que je range mon téléphone et que, du coup, les coutures sont énormément sollicitées à cet endroit.

Je suis très contente de mon choix de tissu. Je savais que je voulais mettre un passepoil doré avec un simili cuir couleur cognac. Pour la doublure, je voulais d’abord faire une doublure dans un coton à fleurs pour imiter le modèle de présentation. Ensuite, j’ai eu une illumination quand j’ai trouvé ce coupon écru avec des triangles dorés dans le bac des bonnes affaires aux Tissus du Chien Vert. Parfois, le destin se charge de mettre le bon tissu sur notre chemin (mouhahaha est-ce que ça ne sonne pas comme une bonne excuse pour acheter du tissu tout ça ?).

Le point noir reste donc la couture des épaisseurs. À refaire, il faudrait peut-être remplacer la bandoulière par une sangle (après pour le côté esthétique, c’est selon vos goûts hein). Ou alors, il faudrait coudre le sac avec un tissu moins épais et/ou plus facile à coudre. Ou alors coudre avec une piqueuse plate qui n’aura aucun mal à gérer les épaisseurs.

J’ai encore plusieurs patrons Sacôtin et kits associés dans mon stock. Je ne sais pas quand je vais les coudre, mais je sais déjà que je n’aurai aucune difficulté car les patrons sont d’une grande qualité. Il y a également des nouveaux modèles qui me font de l’œil (comme le Complice ou le Biguine) mais bon, j’ai déjà bien de quoi faire avec ce qu’il y a dans mes placards.

Sac Lusette de Sacôtin - rabat
Sac Musette de Sacôtin - sac ouvert
Sac Musette de Sacôtin - poches zipées

Si vous voulez découvrir d’autres versions, une fois n’est pas coutume, je ne vais pas vous orienter vers Instagram car je n’ai pas trouvé de hashtag dédié. Je vous propose plutôt d’aller voir le tableau Pinterest dédié au modèle Musette.

Et vous, avez-vous déjà cousu un sac Sacôtin ? Dites-moi tout !

Signature Hibbis - blog couture


4 commentaires sur “J’ai cousu : le sac Musette de Sacôtin”

    • Merci beaucoup. Maintenant j’ai hâte de coudre les autres (je pense que j’ai de quoi coudre 2 ou 3 autres sacs, l’accumulation est ma deuxième passion).

  • Bravo pour ce sac, il est très joli ! Les accessoires me font toujours peur entre la tonne de matériel qu’il faut et la minutie des coutures. Ta version est très chic

    • Merci beaucoup ! Je te comprends pour le matériel, c’est très pénible de devoir tout réunir. Pour le coup, je suis très contente d’avoir choisi le kit. Zéro prise de tête.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code