J’ai cousu : un pull à basque (Ottobre Enfants)

J’ai continué à remplir la garde-robe de ma grande fille avec des vêtements pour l’automne et l’hiver. Cette fois-ci, j’ai choisi de lui coudre un pull avec une basque qui tourne (succès garanti). Le modèle est le n°17 du magazine Ottobre Enfants 6/2016.

Ottobre design est un magazine finlandais de patrons de couture. Il y a 6 magazines par an : 4 consacrés aux patrons pour enfants et 2 consacrés aux patrons pour femmes. Les patrons sont de bons basiques principalement en jersey. Pour ma part, j’habille mes filles presque exclusivement avec des vêtements extensibles que je trouve plus confortables pour des enfants qui passent leurs journées à jouer, courir, sauter, danser, …

Les magazines sont disponibles en kiosque et dans certaines merceries ou magasins de tissus (comme Veritas ou Les tissus du Chien Vert par exemple). Vous pouvez aussi vous abonner afin de recevoir directement les magazines dans votre boîte aux lettres ou acheter les magazines à l’unité sur le site de la marque.

Matériel


Ottobre Enfants 6/2016
Magazine : 11,65€
Marges de couture non incluses


Molleton gris à pois
Acheté au Stoffen Spektakel
  • Magazine Ottobre Enfants 6/2016 : 11,65 euros
  • Coupon de molleton acheté au Stoffen Spektakel il y a plusieurs années (dans lequel j’avais déjà coupé un gilet pour moi)
  • Framilastic et fil du stock

Réalisation

  • Cousu en taille 104 (allongé en 110) pour ma fille de 4 ans presque et demi
  • Assemblé entièrement à la surjeteuse
  • Ourlets faits à la recouvreuse

Le montage du pull est très simple et très rapide. Il y a peu de coutures à faire. La seule difficulté que j’ai rencontrée est due au fait que j’avais décidé de tout assembler à la surjeteuse, sans utiliser ma machine à coudre. J’ai donc cousu en une fois le corsage, le volant et le framilastic (pour froncer le volant) avec ma surjeteuse. C’était une mauvaise idée, j’ai vraiment eu du mal à tout maintenir en place et à faire des fronces régulières (elles sont mal réparties mais je ne trouve pas que cela se voit). Pour le deuxième volant, j’ai sagement bâti le framilastic avant d’assembler au corsage et c’était tellement plus facile.

Une fois de plus, je n’ai pas suivi les instructions du magazine en n’utilisant pas de bord-côte pour l’encolure. J’ai mesuré le taux d’élasticité de mon tissu et la taille de l’encolure pour savoir quelle longueur couper pour la bande d’encolure. Je me suis trompée dans mes calculs et j’ai coupé une bande trop courte de 10 bons centimètres … J’ai recoupé une bande plus longue, mais il faut un peu forcer pour que la tête de ma fille passe. Je crois que, la prochaine fois, je testerai avec du bord-côte (même si c’est difficile de trouver un bord-côte assorti à son tissu, d’autant plus quand on commande sur internet).

À porter avec :

Ce pull est parfait pour l’automne et l’hiver avec un pantalon, il permet de bouger sans se sentir engoncé (parfait pour les enfants qui aiment se sentir libres) et en plus, petit bonus non négligeable, la basque tourne.

Mon avis

Je vous donne mon avis sur le magazine Ottobre Enfants dans cet article.

J’adore ce petit pull à basque. Le haut est ajusté et la basque assez volumineuse et plus longue dans le dos que devant. Je trouve ce haut féminin et pétillant, il donne envie de tourner et de danser. Bref, un bon basique pour la saison. Il n’est pas impossible que j’en couse un deuxième, uni et pourquoi pas brodé (oui, je m’emballe).

Si vous voulez découvrir des réalisations pour enfant cousues à partir des magazines Ottobre, cherchez #ottobrekids sur Instagram.

Et vous, avez-vous déjà cousu un patron Ottobre  ? Dites-moi tout !



2 commentaires sur “J’ai cousu : un pull à basque (Ottobre Enfants)”

  • Il est très mignon ce petit top !
    Et comme toi, je préfère mettre une bande du même tissu pour l’encolure car trouver du bord côte qui va bien avec, c’est quasiment mission impossible.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

code