J’ai tricoté : le pull Bowfell d’Along avec Anna

L’histoire de ce pull commence le 19/10/2019, quand j’emmène mes copines Tassadit et Mimolette à l’Atelier MoondustAlong avec Anna présente son nouveau livre intitulé « Tricoter le jacquard en rond ». Le soir, autour d’un verre, Mimolette nous propose de tricoter toutes les 3 le même modèle et on se décide pour le Bowfell.

Un mois plus tard, nous partions pour un week-end tricot à la mer et commencions par la même occasion notre trio de pulls Bowfell. Bien évidemment, Tassadit et Mimolette, qui sont des tricoteuses aguerries, ont terminé leurs pulls il y a belle lurette. Quant à moi, il m’aura fallu un an (et une très longue pause de plus de 6 mois sans tricoter, c’est l’effet 2020 dirons nous) pour enfin rabattre les dernières mailles de mon premier pull en jacquard.

Le Bowfell est un pull pour femme avec une encolure circulaire en jacquard et un corps droit. Il a été pensé pour les débutants en jacquard car il y a 2 couleurs par rang et il n’est pas nécessaire de croiser les fils à l’arrière. Il est disponible pour les tours de poitrine entre 85 et 128 cm. L’aisance recommandée est entre 0 et 10 cm. L’échantillon du patron est de 24 mailles sur 34 rangs.

Matériel


Tricoter le jacquard en rond
Along avec Anna – 19,90€


Puna de Drops
2,34€/pelote



  • Tricoter le jacquard en rond – Along avec Anna : 19,90 euros
  • Drops Puna (100 % alpaga) : 2,34 euros/pelote (50g = environ 110 m)
    • Noir (natural mix 08) : 9 pelotes
    • Gris (natural mix 06) : 1 pelote
    • Écru (natural 01) : 1 pelote

Réalisation

  • Tricoté en 122 cm de tour de poitrine (aisance de 10 cm)
  • Aiguilles circulaires n° 3,5 et 4
  • Mon échantillon : 23 mailles sur 28 rangs en jersey – aiguilles 4

Le patron est très clair et je n’ai eu aucune difficulté durant le tricot. Comme le pull se tricote du haut vers le bas, j’ai ajusté la longueur au fur et à mesure en essayant le pull tout au long du tricot. Cependant, j’ai fait quelques petites erreurs et modifications par rapport à ce qui est préconisé dans les instructions.

J’ai choisi de faire un montage tubulaire qui est mon montage préféré pour les côtes, il est élastique et esthétique. J’utilise ce tuto que je trouve limpide. J’avais très peur de ne pas pouvoir passer la tête (malgré le montage élastique) et j’ai choisi de faire les côtes en aiguilles 4 (ce que je regrette, je vous en parle plus bas). J’ai évidement vrillé mon tricot au moment de joindre en rond, j’ai donc dû défaire puis recommencer (faire et défaire, c’est toujours tricoter n’est-ce pas).

Mon erreur d’inattention est arrivée au moment de tricoter les côtes en bas des manches. Je n’ai pas regardé le patron, ni les côtes de l’encolure et du bas du corps, ce qui était une erreur après une interruption de plus de 6 mois, et j’ai fait des côtes 1/1 avec des aiguilles 3,5 alors qu’il fallait faire des côtes 2/2. Je m’en suis rendue compte après 5 cm, soit au moment de rabattre. J’ai choisi de ne pas défaire les côtes et de ne pas faire le repli prévu dans le patron (le patron préconise de tricoter 10 cm de côtes 2/2 et de plier les côtes en 2).

Pour rabattre les mailles du bas du corps, j’ai fait un rabat tubulaire (avec ce tuto). C’est la première fois que je réussi à le faire. Malheureusement, je me suis trompée et j’ai mis la moitié des mailles à me rendre compte de ce qui n’allait pas. Je ne sais pas comment mais j’avais 3 mailles de décalage entre l’aiguille de devant et celle de derrière, du coup le rabat tire d’un côté et n’est pas du tout élastique. Heureusement, cela ne se voit pas trop (c’est sur l’avant du pull). Pour rabattre les côtes 1/1 du bas des manches, j’ai utilisé ce tuto.

Mon avis

Je suis très contente d’avoir finalement terminé mon premier pull en jacquard. J’aime beaucoup le dégradé désaturé. Le pull me tient bien chaud et me sera très utile cet hiver. Évidemment, la partie en jacquard est largement perfectible. Ma tension n’est pas régulière : le jacquard gondole et certains motifs ne sont pas visibles. J’ai hâte de me lancer dans mon prochain projet en jacquard afin de m’améliorer.

Concernant le modèle, c’est la première fois que je tricote un pull avec un « yoke » (est-ce qu’on peut traduire cela par un plastron en rond ?). Je suis un peu sceptique concernant cette forme. Non seulement les emmanchures sont très basses, mais je trouve aussi que l’encolure est trop large. Je préfère avoir des manches montées et une encolure qui remonte dans la nuque mais qui soit dégagée à l’avant. J’imagine que pour obtenir cet effet, il faudrait ajouter des rangs raccourcis à l’arrière … Ceci dit, je pense que le fait d’avoir tricoté les côtes de l’encolure en aiguilles 4 (au lieu de 3,5) joue aussi dans la taille de l’encolure. Comme cela se voit sur les photos, l’encolure est tellement large que mon t-shirt dépasse (finalement j’ai fait des essayages et le t-shirt Plantain est invisible sous le pull). Avant de me faire un avis sur ce type de construction, j’en tricoterai encore un en prenant soin de tricoter les côtes avec les aiguilles adéquates.

Concernant la laine, j’ai choisi la Puna de Drops qui est un fil 100 % alpaga. Je tricote beaucoup de laine Drops qui, je trouve, à un excellent rapport qualité-prix. Depuis quelques années, je suis sensible à l’alpaga (alors que ce n’était pas du tout le cas) qui me gratte, particulièrement au niveau du décolleté. Je porte donc mon pull avec un t-shirt à manches longues dessous. Comme on peut le voir les photos, la laine est très poilue. J’ai trouvé la Puna très agréable à tricoter, elle est élastique, ne se dédouble pas. et elle a un beau drapé. Par contre, au moment du blocage, elle sent vraiment très fort l’alpaga. Heureusement, l’odeur s’en va quand le pull sèche. Je n’ai pas encore de recul concernant la tenue de la laine dans le temps. Il me reste encore 4 pelotes et j’hésite à en faire un pull pour ma fille, à porter avec un sous-pull pour éviter que la laine ne pique.

Vous pouvez découvrir la version de Tassadit, tout aussi haute en couleurs que la mienne, sur Ravelry.

Si vous voulez découvrir d’autres versions, cherchez #pullbowfell sur Instagram ou allez voir les différentes versions sur Ravelry.

Et vous, avez-vous déjà tricoté un pull avec du jacquard ? Dites-moi tout !



2 commentaires sur “J’ai tricoté : le pull Bowfell d’Along avec Anna”

  • Bravo pour ce premier pull Jacquard ! Je e trouve très réussi.
    Je mets le jacquard dans mes objectifs pour la fin de l’année 2021.

    • Merci beaucoup ! Le jacquard apporte une nouvelle dimension au tricot je trouve, encore plus de possibilités (mais malheureusement toujours aussi peu de temps).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code