J’ai cousu : le Tobin Sweater de Cashmerette

Le Tobin Sweater fait partie de ma sélection de patrons pour ma capsule automne-hiver 2020. Avant de me lancer dans la version qui a attiré mon attention à la sortie du patron, j’ai voulu valider la taille en cousant une version toute simple. C’est le deuxième patron de Cashmerette que je couds et je ne suis pas déçue. Cette marque américaine est spécialisée dans les patrons grandes tailles (« sewing for curves » comme le dit leur slogan).

Le Tobin Sweater est un modèle de pull avec pinces de poitrine. Le patron propose 3 déclinaisons : une version bicolore avec un col roulé ouvert, une version unicolore en longueur tunique asymétrique avec un col roulé et une version bicolore avec une encolure ronde sans col. Le patron existe en format pochette et PDF (A4 et A0 avec calques de taille) de la taille 12 à 28. Vous pouvez également choisir entre 3 tailles de bonnets (C/D, E/F et G/H). Les marges de couture sont incluses (3/8 inch ou 1 cm).

Matériel


Tobin Sweater de Cashmerette
Patron pochette : 20$ – PDF : 16$
Tailles : 12 à 28
Marges de couture incluses : 3/8 inch


Alpen fleece pétrole Girls
Acheté sur Driessen Stoffen
  • Patron pdf : 11,2 USD ou environ 11 euros (acheté lors du Black Friday 2019)
  • Impression du pdf en format A0 : 6 euros
  • Coupon d’alpen fleece petrol girls acheté sur Driessen Stoffen (2m) : 5€/m
  • Framilastic et fil du stock

Réalisation

  • Cousu en taille 16 – bonnet C/D
  • Assemblé entièrement à la surjeteuse
  • Ourlets des manches et du bas du pull faits à la recouvreuse

J’ai voulu coudre la version C sans les découpes. Cependant, je me suis trompée en coupant mon tissu et j’ai coupé l’encolure correspondant aux versions A et B avec un col. L’encolure était donc beaucoup plus échancrée. Du coup, la parmenture prévue dans le patron n’était pas adaptée et j’avais peur que tous mes t-shirts dépassent de dessous le pull si je réduisais encore l’encolure de la valeur de couture. Du coup, j’ai choisi de mettre une bande d’encolure relevée comme finition au lieu de la parmenture.

Je n’ai rencontré aucune difficulté durant la réalisation. Les explications (en anglais) sont très claires et tout tombe parfaitement. Le pull est très rapide à coudre. Le plus long pour moi a été de sortir ma recouvreuse, de l’enfiler, de faire les réglages nécessaires et de finalement faire les ourlets. J’ai fait tous les ourlets à 3 cm. Pour éviter les surépaisseurs, j’ai ouvert les pinces de poitrine pour avoir 2 épaisseurs de tissus de part et d’autre de la couture au lieu d’avoir 3 épaisseurs d’un côté.

La prochaine fois, je pourrais abaisser les pinces de poitrine et aussi descendre d’une taille au niveau des hanches car je trouve le bas du pull un peu trop large. Je me fais cette réflexion presque à chaque fois et pourtant je ne fais jamais ce petit ajustement tout simple.

À porter avec :

Cette version du Tobin Sweater est plus un vêtement d’intérieur pour moi. Je m’imagine le porter quand je suis en télétravail, derrière ma machine à coudre ou alors sous une veste pour une balade dans le froid et le vent.

Mon avis

Bien que le Tobin Sweater soit dans ma sélection de patrons pour ma capsule automne-hiver 2020, cette version est beaucoup plus « sportwear » que ce que je m’étais imaginée. Cela vient du choix du tissu et de la bande d’encolure relevée. Concernant le tissu, il est ultra doux à l’intérieur. Par contre, il est très mou et j’ai peur qu’il bouloche rapidement (il s’agit d’un mélange 65 % coton – 30 % polyester – 5 % élasthanne). Néanmoins, je suis super contente de mon pull : d’une part, j’adore le motif (même s’il est un peu enfantin) et d’autre part, je vais beaucoup le porter chez moi ou pour aller me balader.

Maintenant que la taille est validée, j’ai hâte de me coudre la version tunique qui m’a fait acheter le patron. Cette fois, je choisirai un tissu maille qui donnera un air plus « habillé » au pull. Je pense également me laisser tenter par une version bicolore sans col. Bref, il y aura d’autres Tobin dans mon dressing.

Si vous voulez découvrir d’autres versions, cherchez #tobinsweater sur Instagram.

Et vous, avez-vous déjà cousu le Tobin Sweater ? Dites-moi tout !



2 thoughts on “J’ai cousu : le Tobin Sweater de Cashmerette”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

code